A la fin des années 90 les insatisfactions engendrées par le système éducatif béninois étaient devenus si manifestes que la nécessité de procéder à de profondes réformes s’était imposée.

L’une des conditions sine qua non pour que ces reformes éducatives produisent de bons résultats est l’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre de référence pour identifier les besoins réels des établissements scolaires ainsi que les actions à mener pour améliorer la qualité de l’offre éducative.

C’est dans cette optique que la 1ère définition de l’EQF a été élaborée en 1995. Les résultats obtenus à l’issue de l’évaluation de  EQF1 ont permis de baliser le terrain et de déboucher sur la 2ème définition en 2003. Mais elle n’a pu être vulgarisée.

1-    Actualisation de la 2ème définition

La 2ème définition de l’EQF a été actualisée au cours des travaux de l’atelier tenu à l’hôtel fifatin de Bohicon en mars 2008. Ces travaux ont consacré l’émergence de la troisième définition des normes EQF.

Voilà un peu retracé le parcours que nous avons eu de la 1ère définition à la 3ème.

Revenons à la 1ère définition pour en retracer à grands traits le contenu

Cette 1ère définition s’est exclusivement focalisée sur deux des 04 catégories de déterminants que sont :

-         Les intrants  (ressources humaines matérielles et financières) à fournir aux établissements scolaires

-         Les processus (manière d’utiliser et de gérer les ressources disponibles).

Elle a été trop restrictive dans sa conception et a beaucoup souffert de la manière dont elle a été mise en œuvre.

  • Contenu de la 2ème définition à grands traits.

La deuxième définition de l’EQF  a été conçue pour renforcer les aspects positifs de la première et combler ses principales insuffisances.

Aussi, la 2ème définition de l’EQF a-t-elle ciblé :

-         Les principaux déterminants de la qualité de l’école : les intrants, les processus, l’efficacité interne, l’efficacité externe, l’équité et l’implication de la communauté ;

 

-         Les principaux défis à relever à savoir : l’absence d’équité au niveau de l’accès, du maintien et de la performance des élèves etc…malgré les avancées significatives qui caractérisent ce document, il n’a jamais été mis en œuvre en son temps.           

2-    Troisième définition de l’Ecole de Qualité Fondamentale

 

  • Eléments définitionnels

L’Ecole de Qualité Fondamentale constitue sans aucune doute, un idéal vers lequel nous tendons et que nous devons atteindre : idéal en terme de ressources, en terme de gestion rationnelle de ces ressources en vue de favoriser l’efficacité des activités pédagogiques et d’établir une relation optimale et efficiente entre les ressources disponibles et les résultats produits.

  • Domaines d’intervention

Il y en a six, qui sont complémentaires :

1)    Les intrants

2)    Le processus

3)    L’efficacité interne (performance des élèves  à l’école)

4)    L’efficacité externe (performance des élèves à l’issue du cycle primaire)

5)    L’équité à l’école (égalité de chance à offrir aux élèves quelque soit l’origine de chacun d’eux)

6)    L’implication de la communauté (collaboration franche et fructueuse entre le personnel enseignant et la communauté)

3-    Les normes

L’EQF3 comporte 11 normes et 91 indicateurs

 LES NORMES DE L’ECOLE DE QUALITE FONDAMENTALE

LIBELLE DE CHAQUE NORME

01

Avoir à sa tête un directeur / une directrice qualifié(e), de bonne moralité, en bonne santé, professionnellement engagé(e), régulièrement suivi(e) et formé(e) en cours d’emploi et qui fait preuve d’un leadership effectif.

02

Avoir pour chacune de ses classes, un enseignant / une enseignante  qualifié(e), de bonne moralité, en bonne santé, professionnellement engagé(e), régulièrement suivi(e) et formé(e) en cours d’emploi.

03

Avoir sur son propre domaine, l’espace et les installations nécessaires et sécurisées pour que les élèves et les enseignants / enseignantes bénéficient d’un cadre de travail adéquat.

04

Avoir en nombre suffisant, au regard des effectifs et des ratios retenus en la matière, un mobilier ergonomique par rapport aux élèves et aux enseignants/enseignantes en accordant une attention particulière aux enfants à besoins éducatifs spéciaux.

05

Avoir en nombre suffisant les documents de référence, les manuels scolaires, le matériel didactique requis et les gérer rationnellement.

06

Gérer au mieux le temps scolaire, en organisant régulièrement au regard du calendrier scolaire officiel ou localement réaménagé, des activités d’enseignement/apprentissage/évaluation.

07

Traiter équitablement les filles et les garçons en accordant une attention particulière aux enfants à besoins éducatifs spéciaux pour disposer d’enfants aptes, physiquement, mentalement et moralement.

08

Entretenir une collaboration effective, soutenue et fructueuse avec les parents d’élèves et la communauté.

09

Obtenir tout au long de chaque année scolaire et au niveau de chaque cours, de bons résultats avec les élèves des deux sexes et ceux à besoins éducatifs spéciaux.

10

Disposer et mettre en œuvre un mécanisme de protection des élèves contre toutes les formes de violence à l’école.

 

 

 

 

 

.

Agenda & Communiqués
  • Calendrier scolaire 2013-2014

                   Arrêté interministeriel


    Conformément à l'arrêté interministeriel ANNEE 2013 N° 390/MESFTPRIJ/MEMP/DC/SGM/DESG/IGPM/DET/DAFoP/ DEP/DEM/DEP/DEPEMP/SA, du 17 septembre 2013, dans tous les établissements publics et privés des enseignements maternels, primaire, secondaire général, technique et de la formation professionnelle, le calendrier scolaire 2013- 2014 est fixé comme suit:

    • Premier trimestre : Du jeudi 03 octobre 2013 au vendredi 20 décembre 2013 après les cours de
      l'après-midi (11 semaines 02 jours)
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi 20 décembre 2013 après les cours de l'après-midi au dimanche
      05 janvier 2014 inclus (16 jours).
    • Deuxième trimestre :Du lundi 06 janvier 2014 au vendredi11 avril 2014 après les cours de
      l'après-midi ( 13 semaines).
    • Congé de détente : Du vendredi 21 février 2014 après les cours de l'après-midi au dimanche 02 mars
      2014 inclus (09 jours) .
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi Il avril 2014 après les cours de l'après-midi au mercredi23 avril
      2014 inclus (12 jours).
    • Troisième trimestre : Dujeudi 24 avril 2014 au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de l'après-midi
      (12 semaines).      

    Les grandes vacances sont fixées au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de
    l'après-midi. Elles prennent fin le dimanche 28 septembre 2014.

    Les activités pédagogiques reprennent dans tous les établissements scolaires le
    lundi 29 septembre 2014.

    Le présent calendrier est valable autant pour les établissements publics que privés
    des enseignements maternel, primaire, secondaire général, technique et professionnel. Le calendrier des établissements techniques agricoles sera fixé par un autre arrêté.

    Fetes et jours fériés de l'année


    Tous les établissements publics et privés vaqueront les jours de fête et jours fériés ci-après

    • Fête de la Toussaint: Vendredi 1er novembre 2013
    • Fête des Religions traditionnelles: Vendredi 10 janvier 2014
    • Lundi de Pâques: Lundi 21 avril 2014 
    • Fête du Travail : Jeudi 1 mai 2014          
    • Fête de l’Ascension : Jeudi 29 mai 2014         
    • Lundi de Pentecôte : Lundi 09 juin 2014

    Ils vaqueront également les jours déclarés fériés par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique.

    Télécharger le calendrier scolaire 2013-2014.pdf

     

     SI/DIP/MESFTPRIJ

     
  • COMMUNIQUE

    Dans le cadre  du  programme  de  formation de  reconversion  professionnelle au titre  de l'exercice 2013, le Ministère de l'Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l' Insertion  des Jeunes (MESFTPRIJ) procedera  à une formation qualifiante, de jeunes agées de plus de 17 ans et ayant au moins le niveau de la classe de troisième .

     
  • Calendrier scolaire 2010-2011

    Arrêté interministeriel

     
  • 03 Mai 2011 : Revue sectorielle

    1ère revue du secteur de l’éducation de l’an 2011, prevu du Mardi 03 Mai au Jeudi 05 Mai 2011. Rencontre preparatoire de la revue entre gouvernement et PTF du secteur prévu pour le lundi 02 Mai.