L’Initiative pour l’alphabétisation: savoir pour pouvoir (LIFE) est conçue comme un cadre stratégique global permettant aux gouvernements nationaux, aux ONG, à la société civile, au secteur privé, aux agences des Nations Unies, et aux agences bilatérales et multilatérales de revitaliser collectivement et d’accélérer les efforts d’alphabétisation dans les pays où l’analphabétisme est un problème critique. LIFE est un cadre stratégique clé pour la mise en œuvre de la DNUA, mené sous l’égide de l’UNESCO et, coordonné par elle, afin de faciliter et de promouvoir la réalisation de l’Education pour tous et les objectifs de la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (DNUAIUNLD). LIFE s’adresse avant tout aux pays présentant les taux d’analphabétisme les plus élevés et ayant pris l’engagement ferme de s’attaquer à ce problème. A l’heure actuelle, 85% de la population mondiale n’ayant pas de compétences en matière d’alphabétisme ni les compétences indispensables dans la vie courante vit dans ces pays, et la majorité de ces personnes sont des femmes. Le cadre LIFE viendra donc appuyer les politiques nationales d’alphabétisation qui cherchent à rendre autonomes ces personnes, en particulier les femmes et les filles, qui ont des compétences inadéquates en matière d’alphabétisme.        
C’est à l’institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) qu’a été confié le mandat d’assurer la coordination générale de l’Initiative LIFE lancée par l’UNESCO.

Pourquoi l’alphabétisation?

L’alphabétisme est le moyen indispensable d’une participation efficace à la société et à l’économie, contribuant au développement humain et à la réduction de la pauvreté. L’alphabétisme autonomise et favorise l’intégration des sociétés ; il contribue à la réalisation équitable des droits humains. Dans le cas des mères, l’alphabétisation améliore la qualité de vie de leurs familles et les résultats éducatifs de leurs enfants. Cependant, l’alphabétisation demeure une priorité de second rang pour les gouvernements nationaux et la communauté des bailleurs de fonds. Il y a dans le monde 774 millions d’adultes analphabètes et approximativement 80 millions d’enfants non scolarisés. Un grand nombre de ceux qui entrent à l’école l’abandonnent - avant d’avoir été réellement alphabétisés et certains de ceux qui termine leurs études primaires restent illettrés.


Le but et les objectifs de LIFE        
Grâce au cadre LIFE, un certain nombre d’initiatives concourront à la réalisation des objectifs de Dakar, en particulier l’objectif 3 (répondre aux besoins d’apprentissage de tous les jeunes et de tous les adultes), l’objectif 4 (améliorer de 50% les niveaux d’alphabétisation des adultes) et l’objectif
5 (réaliser l’égalité entre les sexes dans l’éducation). LIFE sera également un instrument d’appui à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD/MDGs) relatifs à la réduction de la pauvreté, à l’autonomisation des femmes, au VIH/SIDA et à la protection durable de l’environnement.
Pour concrétiser les buts de LIFE, l’UNESCO appuiera un processus d’actions menées en collaboration, conçu pour renforcer l’engagement national et international en faveur de l’alphabétisation, soutenir la formulation de politiques d’alphabétisation durables, renforcer les capacités nationales et promouvoir les initiatives novatrices des pays en matière d’alphabétisation.


LIFE en bref      
LIFE consiste en:         
— un cadre d’actions menées en collaboration pour conforter et améliorer les efforts nationaux en faveur de l’alphabétisation;        
— un processus d’appui à l’alphabétisation, conduit par les pays et spécifique à chaque pays;         
— une initiative ancrée dans les politiques et les stratégies nationales
— un mécanisme d’assistance technique et de facilitation de l’UNESCO au service des politiques, de la sensibilisation, de l’édification de partenariats, du renforcement des capacités et de l’innovation.


La stratégie de LIFE    
Les mots-clés de la stratégie de LIFE sont plaidoyer, capacité, politique, programmes dirigés par les pays et partage du savoir. Responsabilité, transparence et efficience sous-tendent cette stratégie. LIFE soutiendra:
a) le lancement d’actions de plaidoyer et de communication afin de créer une dynamique à l’échelon national et international pour mobiliser la
prise de conscience, l’engagement, les partenariats et des ressources adéquates pour sa prompte mise en œuvre;        
b) le renforcement des capacités nationales à élaborer des politiques et des programmes appropriés, à mobiliser des ressources humaines et des institutions adéquates, y compris les infrastructures opérationnelles;      
c) la mise en œuvre de programmes qui s’attaquent efficacement à la pauvreté, aux inégalités entre les sexes et aux désavantages liés à la santé et à l’exclusion sociale, et
d) le partage d’informations pour améliorer les politiques et la pratique, en menant des recherches, en soutenant des programmes innovants et
reproductibles, en favorisant les bonnes pratiques et en assurant un suivi et une évaluation pour déterminer les progrès réalisés.        

Qui bénéficiera de LIFE?     
Dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie, les politiques et les stratégies nationales conduites par les pays et appuyées par le cadre LIFE devront répondre aux besoins d’apprentissage des enfants non scolarisés et des adolescents, des jeunes et des adultes dont les compétences en matière d’alphabétisme sont nulles ou insuffisantes. L’accent sera mis sur les femmes et les filles, et les familles vivant en dessous du seuil de pauvreté, notamment dans les zones rurales


LIFE et l’autonomisation     
Les stratégies d’alphabétisation et les processus politiques appuyés par LIFE devront contribuer à l’autonomisation des apprenants de telle sorte qu’ils puissent faire des choix bien informés, prendre le contrôle des questions qui les concernent et finalement améliorer la qualité de leur vie. Sur la base des besoins identifiés par les pays, et compte tenu des contextes culturels locaux, il s’agira pour les programmes d’alphabétisation de traduire le concept d’autonomisation en séquences pratiques et opérationnelles d’apprentissage/enseignement. LIFE sera un instrument d’assistance technique aux stratégies d’alphabétisation menées par les pays. Dans le cadre de cette assistance aux initiatives politiques, les parties prenantes s’efforceront d’intégrer l’autonomisation dans la planification et la mise en œuvre de LIFE à tous les niveaux.

Les phases de LIFE
La mise en œuvre de LIFE se déroulera sur une période de 10 ans, à travers trois phases progressives d’assistance de la part de l’UNESCO. La première phase a débuté en 2006, la deuxième commencera en 2008 et la troisième en 2010. En 2011, il sera procédé à une évaluation. De 2012 à 2015, l’accent sera mis sur l’action visant à garantir la durabilité des résultats obtenus au cours des phases précédentes.

Partenariats
L’immense tâche de contribuer à la réalisation du but de LIFE dans 35 pays appelle des partenariats bien coordonnés et des efforts concertés au niveau national comme au niveau international. Ces partenariats seront cruciaux à la fois pour mobiliser des fonds et partager les connaissances.        
LIFE encouragera les partenariats avec les gouvernements, la société civile, les universités, les instituts, la communauté, les bailleurs de fonds, les organisations internationales et le secteur privé. L’expérience acquise sera largement diffusée par les réseaux existants, favorisant en particulier la coopération Sud-Sud.

Initiative pour 1 ‘alphabétisation : savoir pour pouvoir (LIFE)



Etude analytique de la situation de l'alphabétisation au Bénin dans le cadre de "LIFE"

Initiative Life Benin - Plan d'action après Lokossa

Agenda & Communiqués
  • Calendrier scolaire 2013-2014

                   Arrêté interministeriel


    Conformément à l'arrêté interministeriel ANNEE 2013 N° 390/MESFTPRIJ/MEMP/DC/SGM/DESG/IGPM/DET/DAFoP/ DEP/DEM/DEP/DEPEMP/SA, du 17 septembre 2013, dans tous les établissements publics et privés des enseignements maternels, primaire, secondaire général, technique et de la formation professionnelle, le calendrier scolaire 2013- 2014 est fixé comme suit:

    • Premier trimestre : Du jeudi 03 octobre 2013 au vendredi 20 décembre 2013 après les cours de
      l'après-midi (11 semaines 02 jours)
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi 20 décembre 2013 après les cours de l'après-midi au dimanche
      05 janvier 2014 inclus (16 jours).
    • Deuxième trimestre :Du lundi 06 janvier 2014 au vendredi11 avril 2014 après les cours de
      l'après-midi ( 13 semaines).
    • Congé de détente : Du vendredi 21 février 2014 après les cours de l'après-midi au dimanche 02 mars
      2014 inclus (09 jours) .
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi Il avril 2014 après les cours de l'après-midi au mercredi23 avril
      2014 inclus (12 jours).
    • Troisième trimestre : Dujeudi 24 avril 2014 au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de l'après-midi
      (12 semaines).      

    Les grandes vacances sont fixées au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de
    l'après-midi. Elles prennent fin le dimanche 28 septembre 2014.

    Les activités pédagogiques reprennent dans tous les établissements scolaires le
    lundi 29 septembre 2014.

    Le présent calendrier est valable autant pour les établissements publics que privés
    des enseignements maternel, primaire, secondaire général, technique et professionnel. Le calendrier des établissements techniques agricoles sera fixé par un autre arrêté.

    Fetes et jours fériés de l'année


    Tous les établissements publics et privés vaqueront les jours de fête et jours fériés ci-après

    • Fête de la Toussaint: Vendredi 1er novembre 2013
    • Fête des Religions traditionnelles: Vendredi 10 janvier 2014
    • Lundi de Pâques: Lundi 21 avril 2014 
    • Fête du Travail : Jeudi 1 mai 2014          
    • Fête de l’Ascension : Jeudi 29 mai 2014         
    • Lundi de Pentecôte : Lundi 09 juin 2014

    Ils vaqueront également les jours déclarés fériés par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique.

    Télécharger le calendrier scolaire 2013-2014.pdf

     

     SI/DIP/MESFTPRIJ

     
  • COMMUNIQUE

    Dans le cadre  du  programme  de  formation de  reconversion  professionnelle au titre  de l'exercice 2013, le Ministère de l'Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l' Insertion  des Jeunes (MESFTPRIJ) procedera  à une formation qualifiante, de jeunes agées de plus de 17 ans et ayant au moins le niveau de la classe de troisième .

     
  • Calendrier scolaire 2010-2011

    Arrêté interministeriel

     
  • 03 Mai 2011 : Revue sectorielle

    1ère revue du secteur de l’éducation de l’an 2011, prevu du Mardi 03 Mai au Jeudi 05 Mai 2011. Rencontre preparatoire de la revue entre gouvernement et PTF du secteur prévu pour le lundi 02 Mai.