A quelques jours de la rentrée   académique la volonté gouvernementale vient de s’affirmer une fois de plus. Des initiatives se multiplient au plus haut sommet de l’Etat, et les actions concrètent se dessinent. Il n’est plus un secret pour personne qu’au nombre des soucis majeurs du Président de la République, le Dr Boni YAYI figure en bonne place l’éducation, mais surtout la création de l’emploi des jeunes.  En témoigne les instructions qu’il ne cesse de donner au Ministre de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes Alassane SOUMANOU.  Il s’agit pour le Ministre manager de préparer désormais les jeunes à la fabrication et à la production dans nos différents centre de formations. Ces instructions, loin de tomber dans les oreilles de sourds reçoivent un écho favorable de la part du Ministre Djimba. Ainsi, est-il aisé de voir le Ministre Alassane SOUMANOU et toute son équipe s’atteler à faire entrer 300 jeunes titulaires du Diplôme d’Etudes Agricole Tropicale (DEAT) et du Brevet d’Etudes Agricole Tropicale (BEAT) dans les centres de formations Professionnels pour un encadrement spécial. En claire il s’agit d’ouvrir les portes du Lycée Technique agro-pastoral de Banikoara à 150 futurs entrepreneurs. Pour ce qui est des 150 autres, ils seront accueillis au Lycée technique agro-pastoral d’Adjahomè. Ces jeunes qui ont  suivi une formation professionnelle de quatre ans après le BEPC pour obtenir le DEAT et le BEAT ont déjà les B.A ba pour investir à leur propre compte le marché de l’agro-alimentaire béninois.Pour joindre l’acte à la parole, le Chef de l’Etat a décidé d’envoyer trois cent jeunes dans ces lycées, pour maitriser les techniques de  création d’entreprise. Le souci du gouvernement est de mettre au devant de la scène les vrais centres de formation professionnelle capable de donner aux apprenants le savoir faire.  En un temps record, six mois environ, ces jeunes seront aguerris dans les filières de l’élevage, de la mécanique, de l’électronique, de la menuiserie, du génie civil et bien d’autres encore. Désormais détenteurs du BEAT, du DEAT, et autres qualifications digne des créateurs d’entreprises, ces jeunes n’auront besoin que d’un minimum d’accompagnementpour mettre sur pied leurs sociétés sur toute l’étendue du territoire national. Dans quelques années donc, le Dr Boni YAYI et son gouvernement souhaite assister grâce à cette vision novatrice à une prolifération de petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries (PME – PMI). Une politique qui à coup sure permettra de reculer les barrières du chômage et de promouvoir la création de richesse nationale.  Il est tout à fait aisé de constater que dans le monde entier, les Etats ne sont  plus pourvoyeurs d’emploi. Seule l’initiative privée peut permettre la création de la richesse et donc le plein emploi.C’est là tout le sens même de l’initiative privé. Le Ministère de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle entend contribuer par l’adéquation entre la formation et l’emploi au renforcement du tissu industriel.

Cette politique noble que vient d’initier le Chef de l’Etat  vise à faire des trois cent jeunes des donneurs de salaires et non pas des salariés. L’initiative s’inscrit dans la logique de professionnaliser 30 à 40% de jeunes  béninois. Une politique qui a tout son sens dans la mesure où le Gouvernement du Dr Boni YAYI se dit prêt à mettre à la disposition de ces jeunes des moyens appropriés. Comme le dit le Chef de l’Etat lui-même, l’éducation d’abord. Il est soutenu dans cette initiative par le Secrétaire Général des Nations-Unies qui prône l’éducation avant tout : « éducation first ».  Rappelons que les deux lycées (Adjahonmè et Banikora)devant faire objet de centres d’incubation de ces premiers trois cent jeunes ont été les deux cadeaux du Président Boni YAYI à la  jeunesse béninoise à l’occasion de la fête de l’indépendance, édition 2013.

CCOM/MESFTPRIJ

Agenda & Communiqués
  • Calendrier scolaire 2013-2014

                   Arrêté interministeriel


    Conformément à l'arrêté interministeriel ANNEE 2013 N° 390/MESFTPRIJ/MEMP/DC/SGM/DESG/IGPM/DET/DAFoP/ DEP/DEM/DEP/DEPEMP/SA, du 17 septembre 2013, dans tous les établissements publics et privés des enseignements maternels, primaire, secondaire général, technique et de la formation professionnelle, le calendrier scolaire 2013- 2014 est fixé comme suit:

    • Premier trimestre : Du jeudi 03 octobre 2013 au vendredi 20 décembre 2013 après les cours de
      l'après-midi (11 semaines 02 jours)
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi 20 décembre 2013 après les cours de l'après-midi au dimanche
      05 janvier 2014 inclus (16 jours).
    • Deuxième trimestre :Du lundi 06 janvier 2014 au vendredi11 avril 2014 après les cours de
      l'après-midi ( 13 semaines).
    • Congé de détente : Du vendredi 21 février 2014 après les cours de l'après-midi au dimanche 02 mars
      2014 inclus (09 jours) .
    • Congé de fin de trimestre : Du vendredi Il avril 2014 après les cours de l'après-midi au mercredi23 avril
      2014 inclus (12 jours).
    • Troisième trimestre : Dujeudi 24 avril 2014 au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de l'après-midi
      (12 semaines).      

    Les grandes vacances sont fixées au vendredi 18 juillet 2014 après les cours de
    l'après-midi. Elles prennent fin le dimanche 28 septembre 2014.

    Les activités pédagogiques reprennent dans tous les établissements scolaires le
    lundi 29 septembre 2014.

    Le présent calendrier est valable autant pour les établissements publics que privés
    des enseignements maternel, primaire, secondaire général, technique et professionnel. Le calendrier des établissements techniques agricoles sera fixé par un autre arrêté.

    Fetes et jours fériés de l'année


    Tous les établissements publics et privés vaqueront les jours de fête et jours fériés ci-après

    • Fête de la Toussaint: Vendredi 1er novembre 2013
    • Fête des Religions traditionnelles: Vendredi 10 janvier 2014
    • Lundi de Pâques: Lundi 21 avril 2014 
    • Fête du Travail : Jeudi 1 mai 2014          
    • Fête de l’Ascension : Jeudi 29 mai 2014         
    • Lundi de Pentecôte : Lundi 09 juin 2014

    Ils vaqueront également les jours déclarés fériés par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique.

    Télécharger le calendrier scolaire 2013-2014.pdf

     

     SI/DIP/MESFTPRIJ

     
  • COMMUNIQUE

    Dans le cadre  du  programme  de  formation de  reconversion  professionnelle au titre  de l'exercice 2013, le Ministère de l'Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l' Insertion  des Jeunes (MESFTPRIJ) procedera  à une formation qualifiante, de jeunes agées de plus de 17 ans et ayant au moins le niveau de la classe de troisième .

     
  • Calendrier scolaire 2010-2011

    Arrêté interministeriel

     
  • 03 Mai 2011 : Revue sectorielle

    1ère revue du secteur de l’éducation de l’an 2011, prevu du Mardi 03 Mai au Jeudi 05 Mai 2011. Rencontre preparatoire de la revue entre gouvernement et PTF du secteur prévu pour le lundi 02 Mai.